top of page
Blog1_nb_edited.jpg

Le Blog du Chat

La liberté de vos yeux vous préserve des tensions

Découvrez pourquoi dans cet article, et comment lors d'un stage de Feldenkrais les 29 juin ou 1er juillet 2023.

Moshe Feldenkrais disait "Le mouvement, c'est la vie !", on pourrait aussi bien dire "Le mouvement c'est la vue ! "

Effectivement, pour bien voir, l'oeil doit être mobile, car seule une petite surface vers le centre de la rétine permet une vision précise des détails. Cette surface réduite s'appelle la fovea. Un oeil qui fonctionne bien bouge en permanence pour aligner ce que l'on regarde avec la fovea.


Or, nous avons tendance à moins bouger avec les heures passées sur écran, avec l'âge, avec la contrainte des lunettes, avec nos habitudes dans notre façon de marcher, de conduire... Nous avons tendance à moins bouger nos vertèbres, notre corps dans son ensemble, et en particulier nos yeux.


L'immobilité n'est bonne ni pour nos vertèbres, ni pour nos yeux. Moins de mobilité signifie moins d'acuité et plus de fatigue. Et quand nous fatiguons, nous avons tendance à forcer pour compenser, à figer encore plus nos yeux. Un mauvais usage de notre corps et de nos yeux nous entraîne à nous utiliser encore moins bien : c'est un cercle perdant-perdant..


Comment les tensions et les douleurs s'installent

Donc, vos yeux jouent un rôle capital dans la qualité de votre vision mais également dans votre mobilité globale. La façon dont vous utilisez vos yeux favorise - ou pas - l’apparition de douleurs chroniques autour de vos cervicales, de vos épaules, de votre dos, de votre bassin... jusqu’à vos pieds !


Vos yeux sont très sollicités, et ils le sont souvent dans des positions répétitives et de manière permanente. En tension, vos muscles oculaires fatiguent et par habitude, ils limitent l’amplitude de leurs trajectoires. Alors, pour continuer à faire ce que vous êtes en train de faire, vous mettez à contribution le reste de vous-même, de votre corps. Vous tirez sur les yeux, sur le cou, tournez les épaules, courbez le dos... vous recourrez à des postures diverses et variées qui ne sont en réalité pas confortables, mais vous essayez de ne pas y penser, de ne pas y porter attention, et petit à petit, vous vous y habituez…


À la longue, votre corps sonne l’alarme pour vous dire STOP : vous vous retrouvez à souffrir de tensions, de douleurs articulaires , de tendinites, de maux de tête… 


Anatomiquement, qu'est-ce qui se passe ?

Les muscles oculaires sont couplés aux muscles de la nuque grâce à différents réflexes. Ils travaillent en synergie pour contrôler la position de la tête. Puis les muscles cervicaux sont couplés aux muscles de la ceinture scapulaire (haut du dos arrière de l’épaule). Et la ceinture scapulaire fonctionne en synergie avec l’ensemble du torse (thorax) et de la colonne. Un problème de fatigue oculaire ou de vision va donc avoir un impact par effet domino.

Une tête d’adulte pèse en moyenne entre 4,5 et 5,5 kilos quand elle est droite. Plus on la penche, plus on fait peser un poids important sur ses épaules. Incliné à 60 degrés, comme c’est le cas quand on « textote », quand on lit, quand on tricote ;-) ... notre crâne pèse l’équivalent de 27 kilos ! Ce n'est qu'un exemple lié à la vision et à la position de la tête, mais vous comprenez bien les conséquences : soit vous forcez pour redresser la tête, soit petit à petit votre dos se courbe. Dans tous les cas, sans y prendre attention, les tensions vont s'installer.


Bienfaits du Feldenkrais pour libérer nos yeux

Si vous prenez le soin d’utiliser vos yeux avec plus de conscience, de fluidité et de douceur, cela vous permettra d'anticiper ou d'abaisser vos tensions, de vous libérer des douleurs chroniques et des maux de tête. La Méthode Feldenkrais n'est pas spécialiste des yeux et de la vue, mais propose de nombreuses leçons visant à détendre les yeux et à rendre leurs mouvements plus fluides, plus doux, à retrouver leur mobilité. Et ainsi à éviter l'effet domino expliqué ci-dessus.


La Méthode Feldenkrais™ est une méthode d'éducation somatique. Elle vous invite à observer vos manières d’agir, à affiner votre perception, votre ressenti à tout moment et à améliorer la qualité de votre attention. Ainsi la pratique Feldenkrais vous invite à prendre conscience des innombrables « contractions habituelles » de vos yeux et de votre posture, puis à les explorer pour éliminer celles qui sont inutiles, voire créatrice de tensions et de douleurs.


Tout l’enjeu de la méthode se trouve là : observer ce qui change lorsque vous apprenez à sentir ce que vous aviez « appris » à ne plus sentir. C’est à cette condition que vous pourrez permettre aux automatismes de se diversifier et ainsi vous donner plus de choix dans vos postures et plus de flexibilité dans vos mouvements, pour une meilleure adaptation à ce que vous avez à faire et à l'environnement dans lequel vous devez le faire.


Joëlle et Catherine proposent de vous accompagner et de découvrir tout cela en pratique lors d'un stage d'une journée dédié à ce sujet : "Le regard pour la liberté de mouvement", le jeudi 29 juin ou le samedi 1er juillet 2023.


Crédit photo : Feldenkrais Education, Bruxelles & Cantal

Posts similaires

Voir tout

Bình luận


bottom of page